background
Accueil Nous joindre English
Index fruits & légumes

Aubergine

Un peu d’histoire…

Malgré qu’elle soit consommée comme un légume, l’aubergine est en réalité un fruit. Elle est principalement cultivée en Chine, en Turquie, au Japon et en Inde, pays d’où elle serait originaire. Il existe plusieurs variétés d’aubergine dont la plus connue est l’aubergine pourpre, ressemblant à une grosse poire. Grâce à la diversité des marchés, on peut également se procurer des aubergines orientales dont les vertus décoratives sont exceptionnelles avec leurs formes et leurs couleurs variées. Certaines sont rondes, d’autres sont longues et allongées alors qu’il y en a qui se présentent en petites grappes comme des raisins. Côté couleur, il y en a des mauves mais aussi des blanches, des vertes, des lavandes et même des oranges.

Nutriments et bienfaits

L'aubergine possède un allié de taille : sa pelure! Celle-ci est riche en fibres et cache des anthocyanines, des pigments aux propriétés antioxydantes qui protègent les cellules contre les maladies comme le cancer et les maladies cardiovasculaires. Fait beauté : selon une équipe internationale de chercheurs, l’aubergine pourrait aider à prévenir l’apparition des rides. En comparaison avec les participants ayant de mauvaises habitudes alimentaires, ceux qui consommaient beaucoup de fruits et légumes, incluant l’aubergine, affichaient une peau moins ridée. Conclusion : aussi souvent que possible, on consomme l’aubergine avec sa pelure.

Achat et conservation

L’aubergine demande à être manipulée avec soin car elle est très fragile. À l’achat, on recherche une aubergine lourde, ferme et avec une pelure lustrée, évitant les fruits qui sont ratatinés ou mous. Pour vérifier, on peut faire le test suivant : on exerce une légère pression avec les doigts de chaque côté de l’aubergine. Si l’empreinte de nos doits demeure visible, bingo l’aubergine est mûre! Par contre, si la pelure « rebondit », cela signifie que l’aubergine n’a pas encore atteint sa maturité.

Si l’aubergine est emballée dans une pellicule plastique au moment de l’achat, on la retire dès notre arrivée à la maison puisque celle-ci l’empêche de respirer. L’aubergine se conserve une à deux semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Utilisations culinaires

Vedette de la moussaka, de la ratatouille et du baba ghanouj, l’aubergine est facile à cuisiner. Grillée, poêlée, farcie, gratinée, roulée, en casserole, réduite en purée… on mange l’aubergine froide ou chaude, mais toujours cuite (à part quelques variétés orientales). La saveur de l’aubergine est à son meilleur lorsqu’elle est bien cuite.

Traditionnellement, on dégorgeait les aubergines pour réduire leur amertume. Aujourd’hui, cette pratique n’est pas nécessaire puisque les variétés sont beaucoup plus douces en bouche (à part pour quelques grosses aubergines). Par contre, on peut dégorger l’aubergine si on souhaite qu’elle absorbe moins d’huile à la cuisson.

Trucs cuistot

• Pour dégorger une aubergine, couper en rondelles et saupoudrer de gros sel pour au moins 20 minutes. Rincer sous l’eau pour éliminer le sel et éponger.
• Comme la chair de l’aubergine noircit rapidement, il est recommandé de l’apprêter rapidement, une fois qu’elle est coupée, ou de l’arroser avec un peu de jus de citron.
• Parmesan, bleu, chèvre, Gruyère, bocconcini…tous les fromages s’agencent bien avec l’aubergine.
• Pour un accompagnement en toute simplicité, couper l’aubergine en tranches ou en rondelles, badigeonner d’huile d’olive, assaisonner et faire griller des deux côtés dans un poêlon strié. Délicieux pour compléter un plat de volaille, des saucisses et des viandes sauvages grillées. Si vous avez des surplus, glissez l’aubergine froide dans vos sandwichs.
• L’ail et la tomate sont les complices parfaits de l’aubergine. Réunissez-les pour garnir un plat de plat ou pour faire une savoureuse lasagne.

Le saviez-vous?

C'est la petite aubergine orientale blanche et ronde, qui ressemble à un œuf, qui aurait valu à ce fruit son appellation anglaise « egg plant ».
 


« Retour à la liste