background
Accueil Nous joindre English
Index fruits & légumes

Banane

Un peu d’histoire…

Possiblement originaire du Sud-Est asiatique, la banane existerait depuis 1 million d’années! Cependant, comme elle est difficile à transporter à cause de sa fragilité, elle ne fut connue en Europe et en Amérique que vers le 19e siècle. Mais, ce n’est que depuis les années 1920 que ce fruit chouchou est facilement accessible dans les marchés. Les principaux producteurs sont l’Inde, le Brésil, les Philippines, l’Équateur et l’Indonésie. 

Nutriments et bienfaits

La banane apporte plusieurs nutriments tels que du potassium, de la vitamine B6, de la vitamine C, des fibres et une bonne dose de glucides, le carburant par excellence de toutes les cellules du corps. Selon certaines études, la consommation de banane pourrait avoir un effet bénéfique contre certains cancers (ex. rein, colorectal) et les maladies cardiovasculaires.

Portion et valeur nutritive

1 banane moyenne de 18 à 20 cm (118 g)= 1 portion de fruits

Teneur % valeur quotidienne*

Énergie: 100 calories

Lipides : 0 g

0%

Glucides: 27 g

9%

Fibres: 2 g

8%

Protéines: 1 g

Vitamine B6

25% 

Vitamine C

15% 

Potassium

12% 

Différentes variétés

Bien qu’il existe environ 300 variétés de bananes répertoriées dans le monde, seulement quelques-unes sont disponibles en Amérique du Nord. Les bananes comestibles sont classées en deux grandes catégories : les bananes douces et les plantains.

1. BANANES DOUCES

Les bananes douces, les plus populaires dans notre culture, se consomment habituellement nature ou dans les desserts. Il en existe de nombreuses variétés dont la peau est généralement jaune, mais parfois rouge tirant sur le pourpre. On en trouve des « grandes » et des « petites », affectueusement appelées « bananes naines ».

  • Banane jaune

La banane jaune est la banane douce la plus connue. La variété disponible  dans nos épiceries est la Cavendish qui n’a plus de secrets pour personne!

  • Banane rouge

Facilement reconnaissable grâce à sa jolie pelure rouge, rose ou pourpre, sa chair est généralement plus sucrée que la Cavendish. Méconnue, la banane rouge mérite certainement notre attention!

  • Banane naine (ou miniature)

Comme l’indique son nom, cette banane est de petite taille : de 10 à 15 cm de longueur. Mignonne à souhait, elle possède une chair croquante et toutes les variétés sont très sucrées. Assurez-vous toutefois qu’elle soit bien mûre au risque d’être amère. Disponible à l’année dans les supermarchés, cette banane de mini format est géniale pour la boîte à lunch des enfants.

2. BANANES PLANTAIN (ou bananes à cuire)

Les plantains constituent l’alimentation de base de plusieurs pays, notamment en Afrique. Disponibles à longueur d’année, elles s’apprêtent davantage comme un légume qu’un fruit. En effet, leur chair ferme, qui est farineuse et peu sucrée, se consomme uniquement cuite (ex. frites, bouillies, au four). Une belle découverte à faire pour apporter de la variété et de l’exotisme à votre menu!

Achat et conservation

On reconnaît une banane jaune mûrit à point lorsque sa peau est légèrement luisante, tachetée de noir ou de brun et dépourvue de vert. Si les bananes sont trop vertes, accélérez le mûrissement en les plaçant dans un sac de papier, à la température ambiante.

Frileuse, la banane n’apprécie pas le froid qui stoppe son mûrissement. Par contre, lorsqu’elle est bien mûre, elle peut être réfrigérée quelques jours : même si sa peau devient noire, sa chair sera tout aussi savoureuse. Finalement, si vous avez trop de bananes mûres, congelez-les tout simplement entières, dans leur pelure. Décongelées, elles sont géniales pour concocter de savoureux muffins, pains et smoothies.

Mythe ou réalité?

La banane équivaut à un steak.

Pas du tout ! Ces deux aliments font partie de deux groupes alimentaires distincts, et par conséquent, leur profil nutritionnel est complètement différent. Par exemple, la banane est riche en glucides, en potassium, en acide folique et en vitamine C alors que le bœuf est riche en protéines, en fer, en zinc, sans compter qu’il contient du gras et du cholestérol. Et détrompez-vous, la banane contient qu’un seul gramme de protéines versus 28 g pour une portion de 100 g de bœuf !

Le saviez-vous?

  • Les bananes sont cueillies vertes, avant maturité, dans le but qu’elles ne soient pas trop mûres à leur arrivée dans nos supermarchés. Ainsi, les bananes immatures sont placées dans une atmosphère riche en éthylène (un gaz naturel produit par certains fruits) qui permet leur mûrissement. Ce procédé est régulièrement utilisé, et se révèle sans danger pour la santé.
  • L’ensemble des fruits qui poussent sur le même bananier est appelé «régime». Le régime est divisé en groupe de 10 à 25 fruits qu’on nomme «mains» et chaque banane est un «doigt» du bananier!
  • Les bananes jaunes sont plus sucrées que les vertes tout simplement parce que l’amidon a eu le temps de se transformer en sucre au cours du mûrissement.

Trucs cuistot

  • Matinale, la banane accompagne parfaitement le déjeuner : coupée en rondelles sur les céréales, le gruau ou le yogourt, camouflée dans une crêpe roulée, étalée sur des rôties tartinées de beurre d’arachide ou dans un smoothie.
  • Écrasée grossièrement à la fourchette, elle bonifie à merveille la valeur nutritive des pains, muffins, galettes et poudings.
  • Pour vous sucrer le bec sainement, chauffez une noisette de beurre dans un poêlon, et faites rapidement revenir des tranches de banane. Saupoudrez de cassonade et de cannelle, et servir sur du yogourt nature. Au goût, arrosez de jus de lime frais. La banane chaude, un pur délice!
  • Pour adoucir un curry au poulet, ajoutez quelques tranches de banane  en fin de cuisson. Original et divin.

 

* Dérivées des apports nutritionnels de référence (ANREF)
Référence : Fichier canadien sur les éléments nutritifs – Santé Canada


« Retour à la liste