background
Accueil Nous joindre English
Index fruits & légumes

Rutabaga

Portion et valeur nutritive

125 ml (½ tasse) de rutabaga cuit = 1 portion de légumes

Teneur

% valeur quotidienne

Énergie : 35 calories

 

Lipides : 0 g

0%

Saturés : 0 g

0%

Trans : 0 g

0%

Cholestérol : 0 mg

0%

Sodium : 20 mg

1%

Glucides : 8 g

3%

Fibres : 2 g

8%

Sucres : 5 g

 

Protéines : 1 g

 

Vitamine A : 0 µg

0%

Vitamine C : 17 mg

30%

Calcium : 45 mg

4%

Fer : 0 mg

0%

Introduction

En raison de sa conservation facile (on peut le garder tout l'hiver dans une cave non chauffée), le rutabaga était, au Canada, un des légumes de base, avec les pommes de terre et les carottes, avant l'avènement des importations des pays plus chauds. Légume-racine de la famille des Brassicacées, comme le colza, le navet et le radis, le rutabaga ressemble beaucoup au navet mais s'en distingue par un collet plus fuselé, une forme plus arrondie et la coloration externe rouge violacée (voire verte) de sa partie supérieure. Les choux-navets sont cultivés pour leur racine destinée à l’alimentation animale et humaine. Le rutabaga désigne le chou-navet à chair jaune qui est considéré comme le meilleur pour l’alimentation humaine. Les autres variétés sont à chair blanche.

Bienfaits

Le rutabaga est un crucifère reconnu pour ses bienfaits à réduire certains types de cancers dont le cancer des ovaires1. Fait intéressant : il contient des glucosinolates, des composés inactifs au naturel. Cependant, lorsque le rutabaga subit une transformation physique (ex. coupé, haché, mastiqué), les glucosinolates se transforment en molécules (isothiocyanates) qui auraient la capacité de limiter le développement de cancers2. Le rutabaga est aussi considéré comme une source de phosphore (essentiel dans la formation et la santé des os et des dents), de potassium (qui facilite la contraction musculaire et qui permet d’équilibrer le pH sanguin) et de vitamine C (antioxydante et importante dans la santé bucco-dentaire et osseuse).

Achat et conservation

Légume d'automne et d'hiver, il peut se consommer cru, mais généralement on le cuit.

On choisit les racines fermes et sans taches brunes.  Au printemps ou au début de l'été, on peut également acheter sa botte de rutabaga avec les feuilles. Fraîchement coupées, les feuilles se conservent quelques jours au réfrigérateur, mais ne tardez pas à les apprêter, car elles ont tendance à flétrir. Les racines se conservent très longtemps dans un sous-sol frais ou au réfrigérateur.

Trucs cuistot

  • 1.Délicieux en soupe, avec d'autres légumes, il se mange également seul, en accompagnement d'une viande.
  • 2.Rutabagas glacés : Chauffer du miel et du beurre jusqu'à ce que la préparation caramélise, déglacer avec un peu d'eau, puis ajouter des tranches de rutabaga. Cuire jusqu'à ce qu'elles soient tendres, en brassant fréquemment.
  • 3.Le rutabaga est l’un des principaux  ingrédients du pot-au-feu.
  • 4.Râpé, on peut l’ajouter à une salade de carotte ou de chou.
  • 5.Rutabagas farcis : blanchir les rutabagas une dizaine de minutes puis enlever une partie de la chair. Selon, à l’italienne, mélanger la chair dans un risotto puis farcir et gratiner après l'avoir parsemé de parmesan. À la française, farcir avec de la saucisse assaisonnée de thym et de romarin pour le faire cuire ensuite dans du cidre. Bon régal!

Le saviez-vous ?

  • L'espèce Brassica napus est celle à laquelle appartiennent les choux-navets (dont les rutabagas), les choux sibériens et le colza. Ces plantes se croisent donc entre elles spontanément.

  • Originaire de l'Europe du Nord, son nom vient du suédois rotabagge.

  • Le rutabaga est une source de phosphore qui est le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents.

* Dérivées des apports nutritionnels de référence (ANREF)
Référence : Fichier canadien sur les éléments nutritifs – Santé Canada


« Retour à la liste