background
Accueil Nous joindre English
Accueil Mots de Julie Mon premier "one-pot pasta" !

Les mots de Julie

Mon premier "one-pot pasta" !

Partager »
Mon premier

Étape no 1

Pour ce premier « one-pot pasta », j’ai tout simplement ouvert les portes de mon frigo et de mon garde-manger pour y regrouper les aliments ci-dessous. Au lieu d’utiliser des pâtes (du riz ou une autre céréale), j’ai choisi des gnocchis, qui étaient sagement rangés sur la tablette de mon garde-manger.

  • Ail
  • Oignon
  • Poivron rouge et orange
  • Pois chiches
  • Chorizo
  • Gnocchi
  • Basilic frais
  • Croûte de parmesan
  • Bouillon de poulet

 

Comme j’avais peur que le résultat final soit fade en bouche, j’ai ajouté des cubes de chorizo (bonne idée!) et la croûte de mon fromage parmesan (mais après coup, je ne crois pas que ça bonifie grandement la saveur). Aussi, j’ai ajouté du bouillon de poulet au lieu d’utiliser de l’eau.

Étape no 2

On porte ensuite le liquide à ébullition, puis on laisse mijoter le temps nécessaire. Lorsqu’on utilise des pâtes, le défi est de verser juste assez de liquide pour permettre aux pâtes de cuire, sans avoir de bouillon en trop à la fin de la cuisson. D’ailleurs, il est essentiel de remuer fréquemment les pâtes durant la cuisson pour éviter qu’elles ne collent. Pour ma part, j’ai un peu raté cette partie puisque j’ai mis beaucoup trop de bouillon. Il m’a donc fallu égoutter mes ingrédients, une fois les gnocchis bien cuits (environ 7 minutes).

Étape no 3

Avant de goûter à mes gnocchis, j’ai ajouté à ma casserole une pognée de basilic frais, des olives noires, des copeaux de parmesan et du poivre du moulin. J’imagine que c’est permis… car je voulais m’assurer d’avoir un plat haut en saveur!

Le verdict

Je suis agréablement surprise du résultat final! J’ai adoré tout mettre mes ingrédients dans une seule casserole, sans avoir à faire cuire des aliments au préalable. Je crois que le défi pour obtenir des « one-pot pasta » savoureux est d’y aller généreusement avec les ingrédients parfumés comme l’ail, les oignons, les herbes et les épices. Mon prochain défi : ajouter moins de liquide à ma casserole pour éviter d’avoir à égoutter mes ingrédients. D’ailleurs, cette étape m’a certainement fait perdre beaucoup de saveur.

Je suis bien heureuse d’avoir découvert cette méthode culinaire qui est tout simplement agréable pour préparer des repas en un rien de temps. Bonne découverte et au plaisir de lire vos expériences de « one-pot pasta »!

Partager »
« Retour à la liste