background
Accueil Nous joindre English
Accueil Mots de Julie Soyez prêts pour une rentrée savoureuse!

Les mots de Julie

Soyez prêts pour une rentrée savoureuse!

Partager »
Soyez prêts pour une rentrée savoureuse!

En équipe, c’est plus efficace !

À partir de 3 ans, impliquez les enfants dans la planification et l’organisation des menus de la semaine. Avec un horaire précis et des tâches bien détaillées, votre famille deviendra rapidement plus performante. Vous y gagnerez en termes de temps mais aussi, vous partagerez de beaux moments avec les enfants. Et n’oubliez pas que cette routine contribue également à développer leurs compétences culinaires, leur sens de l’organisation et leur estime de soi. Pour se faire, apprenez à déléguer et faites leur confiance (sûrement le plus difficile !). À tous les samedis matins, par exemple, profitez du petit-déjeuner pour discuter du menu de la semaine en famille et  définissez les tâches de chacun. Et pour que tout soit clair, affichez clairement les directives sur le frigo.

Truc no 1 : Personnalisez votre planification

Pour qu’elle soit efficace, la planification doit tenir compte de votre personnalité, de votre réalité et de vos besoins en tant que famille.  Par exemple, si vous ne désirez pas vous demander chaque semaine ce que vous allez manger, optez pour un menu cyclique, comme celui employé dans les services alimentaires des entreprises. Il s’agit de planifier à l’avance un menu pour une durée de trois à six semaines, et de le répéter au fils des mois. Évidemment, il est souhaitable de le changer aux trois mois afin d’apporter une bonne variété dans l’assiette et de profiter des aliments de saison. Vous préférez prévoir vos repas moins longtemps à l’avance? Allez-y pour un menu hebdomadaire ou pour un menu de trois à quatre jours à la fois.

Truc no 2 : Regroupez vos recettes dans un cartable

Vos recettes traînent ici et là? Regroupez-les dans un cartable à anneaux. Pour faciliter leur consultation, classez-les par catégories : sandwiches, salades froides, soupers express, collations, etc. Vous avez des recettes coup de cœur qui se trouvent dans des livres de recettes? Imprimez-les et ajoutez-les à votre cartable. Vous pouvez même inclure une section « À essayer » pour les nouvelles recettes. Et lorsqu’une nouvelle recette connaît un succès, classez-la dans la bonne section. À l’inverse, enlevez les recettes qui ne connaissent aucun succès auprès de la famille. Ainsi, votre cartable contiendra que des recettes gagnantes!

Pour faire participer les enfants, demandez-leur de consulter le cartable familial et de choisir quelques idées qui feront partie du menu de la semaine à venir. Si vous aimez l’idée, faites un cartable pour chaque enfant, en y regroupant ses recettes préférées. Pour le personnaliser davantage, demandez à l’enfant d’y ajouter des dessins, de la couleur et des autocollants. Je vous garantis qu’il sera très heureux de le feuilleter et de vous aider à planifier les repas!

Truc no 3 : Attribuez des tâches précises

Pour éviter le chaos à l’heure des repas, attribuez des tâches et des responsabilités à chacun des membres de la famille et ce, en fonction de son âge. Encore une fois, n’oubliez pas d’afficher le tout sur le frigo afin d’éviter les malentendus. Voici quelques exemples :

  • Dimanche matin, Stella 5 ans, fera l’épicerie avec papa et sera responsable de choisir 2 variétés différentes de fruits et de légumes.
  • À tous les jours de la semaine, Maxime 8 ans, doit mettre la table pour 17h30.
  • Dès son retour de l’école, Alex 15 ans, commence à préparer le souper selon les directives que vous lui avez laissées. Par exemple, peler 10 carottes et cuire 325 ml de riz avec 375 ml d’eau environ 6 minutes, à puissance maximale, au micro-ondes.
  • Après le souper, Alice 4 ans est responsable de laver la table et Félix 10 ans doit rincer et ranger la vaisselle dans le lave-vaisselle.

Rappelez-vous que les enfants savent faire ce qu’ils ont appris, d’où l’intérêt de leur montrer comment utiliser/manipuler les accessoires et les instruments de cuisine. Pour éviter les accidents, faites d’abord une démonstration et laisser l’enfant essayer. Bien expérimentés, vos p’tits cuistots deviendront rapidement de vrais alliés en cuisine!

Truc no 4 : Créez un espace réservé aux lunchs 

Pour responsabiliser vos enfants et éviter que les boîtes à lunch ne reviennent à moitié pleines à la maison, laissez vos enfants choisir leurs collations et leurs desserts. Pour se faire, réservez un espace, bien identifié, dans le frigo et dans le garde-manger pour des aliments uniquement destinés aux lunchs. Pour intégrer ce volet dans votre routine culinaire, demandez aux enfants, après chaque souper, de choisir un fruit et une collation pour son lunch du lendemain. Vous aurez ça de moins à penser…et à faire!

Truc no 5 : Ayez toujours des réserves de…

Dans votre congélo, ayez toujours des réserves d’aliments nutritifs et dépanneurs comme des muffins, une lasagne et des soupes-repas maison. Ces aliments prêts à manger vous sauveront la vie lorsque le temps manquera. D’ailleurs, réchauffées en quelques minutes, la soupe-repas est LE repas par excellence pour manger rapidement et sainement. Pensez aux soupes minestrone, poulet et nouilles, de poissons, de légumineuses, etc. Il suffit de compléter avec un bon morceau de pain et du fromage pour obtenir un repas complet et si vite préparé.

Comme la rentrée scolaire est à nos portes, commencez dès maintenant à faire quelques réserves pour le congélateur. Assoyez-vous avec vos enfants et discutez ensemble des rôles qu’ils pourront jouer au sein de la future routine culinaire. Enfin, soyez patient et indulgent, puisqu’avec le temps et la pratique, les enfants peuvent réellement contribuer à alléger tout le travail entourant l’organisation des repas.

Bonne rentrée à tous !

Partager »
« Retour à la liste